Flanged Inline

Spécifications

Les grands réchauffeurs Inline utilisent un design d’éléments multiples incorporant les éléments porcs-épics en alliages Fer Cr Al placés dans leurs tubes céramiques.
Ces éléments font partie d’un ensemble complet qui est installé dans le corps d’un tube inoxydable type 304 muni de brides soudées aux deux extrémités. Il y a deux supports pour le passage des thermocouples. L’un est destiné au contrôle de température et l’autre est utilisé comme thermocouple de protection pour limiter la température maximum.
Les traversées de courant haute température sont placées à l’entrée d’air.
Les réchauffeurs « Inline » sont disponibles en tensions spéciales, monophasé et triphasé suivant la demande. La pression maximum interne pour les « Inline » est de 10,345 bars.
La puissance adéquate nécessaire peut être déterminée par l’équation suivante:
KW = SCFM (T.sortie – T.entrée °C)
3000 X 1.2

Courbes de performance

Les courbes de performances sont données pour la température de sortie de l’air et pour une pression donnée en fonction du débit d’air et de la tension appliquée au réchauffeur. La mesure de pression est faite à l’entrée du réchauffeur sans restrictions à l’entrée et à la sortie.

Les courbes en traits continus indiquent des conditions fiables de durée de vie normale d’utilisation. Les traits courts discontinus indiquent des conditions de durée de vie courte d’utilisation. Travailler en dehors de ces courbes n’est pas recommandé et conduira à une destruction prématurée de l’élément. Les longs traits discontinus sont des lignes de pression constante.


Quatre variables, la tension, la température, le débit et la pression, sont représentées dans ces diagrammes. En fixant 2 variables, les 2 autres peuvent être déterminées.

Avec un débit donné (ou pression) à l’entrée du réchauffeur, suivre la ligne du débit (ou pression) jusqu’à la rencontre avec la courbe de température désirée. Tirer une ligne droite vers le bas jusqu’à l’intersection avec l’axe des x. Ce point vous donnera la tension en volts à appliquer au réchauffeur pour obtenir la température de sortie désirée pour un débit donné ainsi que la perte de charge.

SCFH = feet cube par heure
SLPM = litres par minute
PSI = livres par pouce carré
IN = pouce de colonne d’eau

Recommandations importantes pour l’utilisation du process des réchauffeurs d’air/gaz inertes

Toujours avoir l’air/gaz inerte débitant au travers du réchauffeur avant d’appliquer la puissance à l’élément. Une situation de rupture du débit provoquera très rapidement une surchauffe de l’élément chauffant ou la fusion (parfois en quelques secondes).
N.B. Un thermocouple ne peut pas détecter (lire) la température d’air/gaz inerte s’il n’y a pas de débit – brancher d’abord le débit de gaz avant d’appliquer la puissance, même si un régulateur avec thermocouple est utilisé.
Toujours filtrer l’huile dans les arrivées d’air comprimé. L’huile attaquera l’élément chauffant du réchauffeur et réduira la durée de vie.
Les alimentations de puissance OSRAM SYLVANIA sont composées de thyristor à angle de phase et constituent la meilleure solution pour le process du réchauffage de gaz. En raison de la réponse rapide des réchauffeurs, l’utilisation d’alimentation de puissance tout ou rien peut réduire la durée de vie ou brûler l’élément. Il est particulièrement recommander d’utiliser, pour le process du réchauffage d’air ou gaz inertes uniquement des thyristors à angle de phase.
Seuls les thermocouples à extrémité nue sont recommandés pour le contrôle en boucle du process de réchauffage. En raison de la réponse rapide du réchauffeur, les thermocouples chemisés prendraient trop de temps pour détecter la température, ce qui aurait pour résultat la destruction de l’élément chauffant par surchauffe.
Le thermocouple doit être placé à 25 mm de la sortie du réchauffeur pour obtenir un contrôle adéquat.

PRECAUTIONS : les réchauffeurs d’air/gaz inertes OSRAM SYLVANIA doivent être utilisés pour chauffer de l’air ou un gaz inerte uniquement. L’utilisation avec des gaz explosifs ou dans un environnement explosif peut entraîner une explosion avec possibilité d’accident sérieux ou de blessures.